Article Stratégie Globale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article Stratégie Globale

Message par Admin le Lun 27 Mar - 16:28

Bonjour, après un article sur ce que l’aéronautique pourrait nous apporter, je voudrais exposer mes quelques réflexions sur des stratégies de survie qu’à mon avis il est temps de mettre en œuvre.
Tout d’abord il faut parler de ce à quoi nous risquons d’avoir a faire, nous devons retenir les leçons de la faillite de la ligne Maginot ou des cuirassés, moyens militaires mis en œuvre à grand frais qui se sont révélés peu utiles parce que non adaptés à la nature de la menace rencontrée.

Etudions quelques scénarios, notons toutefois que ce ne sont que des hypothèses et que la réalité rencontrée pourra être bien différente.

1/ Guerre à l’échelle Nationale ou Européenne.
A mon avis le risque le plus immédiat c’est la guerre civile provoquée soit pas effondrement économique soit pas une attaque organisée de l’intérieur du pays, vous voyez surement de quoi je parle. Une guerre civile de cet ordre pourrait n’être que nationale, elle pourrait aussi concerner la quasi-totalité des pays Européens soit simultanément soit par contamination. Ce scénario amènerait très probablement à une explosion des territoires en plusieurs zones d’affrontements avec autour des zones plus calmes. Cela dit, le monde ne se résume pas à l’Europe et dans un tel scénario nous pourrions attendre des secours de certains pays voisins, aide militaire, médicale et alimentaire car peu de pays ont intérêt à ce que l’Europe se transforme en énorme république Islamique. Dans un cas comme celui-là on pourrait par exemple imaginer d’exfiltrer nos proches non combattants vers des lieux plus calmes.

2/ Guerre mondiale.
Un autre scénario pourrait consister en un embrasement quasi général de tous les pays, mais cela me semble extrêmement peu probable, je ne vois pas trop pourquoi la Chine, l’Australie ou le Japon par exemple se mettrait en guerre à la suite d’une implosion de l’Europe. Dans ce scénario aussi il est vital d’évacuer certaines zones pour se retrouver dans les territoires tenus par « le bon camp » c’est la base.

3/ Cataclysme planétaire.
L’hypothèse la pire à mon avis serait la venue d’une modification des conditions de vie planétaire telle qu’elle rendrait la vie quasiment impossible sur l’ensemble de la planète.
Je pense par exemple à un emballement climatique dus au réchauffement global rapide que nous connaissons.
Je profite du paragraphe pour signaler que la réalité du réchauffement global, d’une rapidité qui n’a rien à voir avec ce que la planète a pu connaître au cours de milliards d’année d’évolution ne fait pas débat. Aucun scientifique un tant soit peu sérieux ne nie les faits.
Les seuls points qui font débat sont les conséquences exactes du phénomène qui sont dépendante de différentes compensation ou accélérations, par exemple un réchauffement global entraine une prolifération végétale de certaines algues qui limite le phénomène (ou une désertification qui produit l’effet inverse), mais une fonte des surfaces enneigées réfléchissantes l’accélère etc. Donc il est extrêmement difficile de prévoir précisément ce qui nous attend, une seule chose est certaine, ça ne va pas être drôle, mais si les effets néfastes sont suffisamment lents et prévisibles on peut imaginer que le système en place saura l’intégrer.
On peut aussi parler d’une grosse météorite ou d’éruptions solaires générant des impulsions électro magnétiques produisant à peu près les mêmes effets.
Un accident nucléaire majeur pourrait également nous pourrir la vie à l’échelle planétaire.
Dans ces scénarios nous serions confrontés à un problème globalisé a priori aucune stratégie de fuite ne serrait payante. Là serait privilégié les réserves de nourritures que vous pourriez avoir ou votre capacité à vous en constituer, ainsi que la sécurité et surtout la discrétion de votre refuge.

Nous voyons donc que beaucoup de scénarios très différents peuvent nous mettre en situation de survie, chaque scénario appelle une stratégie de survie particulière.

Comment choisir la bonne stratégie ?

L’information :

Il me semble que le premier défi à relever c’est l’information, certes il y a France info et BFM… mais plus sérieusement en situation dramatique on peut compter sur les radios ondes courtes pour avoir les informations que nos gouvernant voudrons bien nous donner, en général c’est du « restez chez vous, ne paniquez pas, nous sommes vos amis ».
A mon avis cette approche est insuffisante, pour survivre il faut prendre les bonnes décisions, savoir si fuir est intéressant ou pas et si fuite il doit y avoir vers ou aller ? C’est pour ça que j’ai imaginé que l’on puisse monter un réseau d’information d’urgence basé sur des technologies radio autonomes individuelles à longue distance.
Pour cela il nous faudrait un expert compétent (pas moi) qui déterminerais le meilleur matériel à utiliser, personnellement je connais bien les radios aviation mais bien sur ce sont des fréquences réservées et par un souci élémentaire de sécurité il est hors de question d’émettre quoi que ce soit là-dessus.
Il reste donc les fréquences « radio amateur » et les fréquences CB...
Bref il faut un expert pour définir un type de matériel, pas cher, compact, que chaque survivaliste intéressé par une participation au projet pourrait acquérir !
A ce propos, par exemple, nous utilisons en vol libre des radios compactes a des prix tout à fait raisonnables :
http://www.airetaventure.com/liste.php?idCat=656
Notons également que ce sont des émetteurs récepteurs qui émettent en 5 watts et qu’avec une antenne correcte on peut obtenir une portée tout à fait respectable !
http://www.espacealtitude.com/antenne-telescopique-vhf-uhf-144430mhz-type-bnc-p-1011.html?cPath=43_51&osCsid=9eeceeebee347de07c85293bdaecc07a
Notons qu’il est possible de se fabriquer des antennes portables très performantes (un connecteur antenne et un câble d’une longueur adapté à la fréquence utilisée) mais pour l’avoir déjà fait c’est facile à faire mais il faut quelqu’un de compétent pour calculer la longueur idéale.
Pour avoir discuté avec un ingénieur concepteur d’antennes, notamment de téléphone cellulaire, je sais que réaliser une antenne de qualité est délicat à calculer, la vielle formule du ¼ ou ½ de la longueur d’onde n’est qu’une approximation.

Le réseau, pour dire quoi ? :

La mutualisation de l’information ça peut être vital et c’est simple, il suffit de se mettre d’accord sur des standards de matériel, fréquences, codes etc... et que les utilisateurs sachent comment utiliser le matériel et ce que l’on attend de chacun comme retour d’information.
Imaginez l’utilité en cas de chaos d’un tel système !
Vous n’étés pas seul, vous êtes informés, si vous fuyez vous savez où aller en tout cas ne pas aller, vous pouvez organiser un déplacement en groupe (plus façon groupe de combat que troupeau de vache si possible). Vous pouvez obtenir des conseils de tous ordres, ou organiser des trocs.
Eventuellement ça pourrait aller plus loin, et tenter la mutualisation de certains moyens, ne cerce que des possibilités d’organisation d’exfiltration, des échanges (nourriture munitions etc…) bien sur des choses de ce type peuvent se mettre en place dans l’instant mais rien ne remplacerait un réseau organisé d’avance qui pourrait vraiment faire la différence le moment venu.
Pas seulement un réseau avec les voisins mais un réseau le plus élargi possible qui permet d’avoir une vision la plus étendue possible des situations.

La rumeur, cette ennemie :

Dans tous les conflits et ce depuis probablement la nuit des temps il y a toujours eu des rumeurs soit excessivement alarmiste, issue de phantasmes collectifs expression de la peur du moment, soit mensongères issues de manipulations à dessin.
Avoir à décider pour soi et sa famille demande d’avoir les bonnes informations, et pour avoir les bonnes informations il faut se baser non sur des spéculations ou des rumeurs mais uniquement sur des faits constatés le plus directement possible.

Pourquoi un réseau ? :

Je lance cette idée, bien sur beaucoup seront réticents en se disant que dans leur coin, en silence, ils ont plus de chance, c’est une tactique respectable.
Personnellement je doute fort que prévoir de rester cacher et de se débrouiller seul soit la seule tactique appropriée, avec un pays aussi peuplé que le nôtre (actuellement probablement 70 millions pour 547 000 km² soit 0.78 hectare par habitant !) il est inimaginable de penser que l’on pourra rester dans son coin et cultiver des pommes de terre en jouant un remake de la petite maison dans la prairie !
Que l’on soit dans une tactique de fuite, de combat ou même de refuge il est forcément vital d’avoir la meilleure vision possible de la situation.
Je ne sais pas si une telle idée rencontrera un écho chez les survivalistes, mais si c’est le cas et qu’un certain nombre d’entre vous se manifestent ici en ce sens on pourrait commencer à réfléchir sérieusement au sujet.

La sécurité, le code :

Pour éviter que le système ne se retourne contre ces utilisateurs il faudrait appliquer quelques précautions simples comme par exemple utiliser un codage. Il n’est pas nécessaire d’employer un code infernal incrackable, le but n’étant pas de se mesurer à des forces armées organisés mais d’éviter que des malfaisants n’utilisent les informations récoltées contre leurs utilisateurs.
A noter également que quand on émet on devient repérable par radiogoniométrie, mais là encore tout dépend de la menace, j’imagine difficilement des hordes de gens plus ou moins armés en quête de nourriture utiliser des moyens de radiogoniométrie pour débusquer des survivalistes organisés…
Notons que l’on est détectable que lorsque on émet, il faut donc éviter d’encombrer les fréquences avec des propos inutiles (c’est la règle pour tout utilisateur de moyen radio) et il n’est pas imprudent d’aller émettre d’un endroit un peu éloigné de votre refuge (émettre en différé ou utiliser un relais est également possible).
Il faut également une petite formation pour chaque utilisateur, quand on utilise un moyen de communication radio il y a quelques règles simples à connaitre, juste quelques choses essentielles à apprendre comme l’alphabet international par exemple.

En résumé :

Il faudrait déterminer un ensemble de matériel radio simple, peu cher, facile à manipuler.
Se mettre d’accord sur des fréquences utilisables.
Convenir d’un code même simple pour éviter que le piratage ou le vol d’information ne soit faisable par le premier venu, car en cas de troubles tout le monde se précipitera sur toute radio ou CB accessible en quête d’information ou de mauvais coup à faire.
Convenir de règles d’emploi, ce que l’on doit dire, à quelle heure attendre des messages, comment rédiger un message utile etc…

Il me semble bien que ce n’est pas une fois le système par terre que l’on pourra se poser ce genre de question.

Personnellement je veux bien m’investir (et un peu investir) dans une idée de ce genre mais pour constituer un réseau il faut être plusieurs (c’est ma minute humoristique).
Et comme je l’expliquais bien que détenteur de qualifications radio aéronautiques je ne suis pas un expert des ondes et si je sais une chose c’est que c’est un sujet beaucoup plus complexe qu’il n’y parait ! Je pense que si un collectif significatif (un peu plus de deux personnes…) s’intéresse au sujet on pourrait se rapprocher de club de « radio amateur » ou d’ingénieurs compétents dans le domaine pour avoir des tuyaux sur les équipements intéressants.

Cordialement,
Gabriel.

Admin
Admin

Messages : 37
Date d'inscription : 16/03/2017

http://reseau-hertzien.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article Stratégie Globale

Message par Pascal le Mer 12 Avr - 20:49

Bon résumons !!! Aujourd'hui avec notre législation , nous sommes un peu bloqués ....soit radio ham et ona accès a plein de choses , soit pas radio ham et nous avons accès a .....pas grand chose .. C'est pour cela que je vote pour le 27MHz , la bande CIBI ...... Beuuuuuurkkk direz vous .... mais cela se discute .
1) Il faut juste savoir qu'il y a de moins en moins de fonctionnaires dédiés au contrôles des bandes . (anfr)
2) Seul cette bande offre une liberté quasi absolue
3) En cas de dérèglement total , cette bande sera la dernière a être contrôlée
4) utiliser les bandes radio ham ? aujourd'hui ??? plaintes , pb et autres . Sans parler du contenu des conversations qui doivent être politiquement correctes ....
On a le droit a quoi ? Aux bandes cb et aux bandes ISM( qq milliwatts pour les ISM ) ( voir google + wikipédia pour explication ISM)
Et amha ...la cb peut offrir des opportunités pas mal .....


Pascal

Messages : 34
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article Stratégie Globale

Message par Admin le Jeu 13 Avr - 8:57

Bonjours, il faudrait plutôt poster dans "technique" ça permet a tout le monde de s'y retrouver facilement.
Je ne sait pas (encore) déplacer un post je vais donc en faire un copier coller sur le bon fil de discutions.

Gabriel.

Admin
Admin

Messages : 37
Date d'inscription : 16/03/2017

http://reseau-hertzien.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article Stratégie Globale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum